L'immobilier à Royan
27 oct

Si vous voulez acheter un appartement à Saint-Georges-de-Didonne, les taux baissent pour la première fois depuis des mois !

74-©-3dpixs-copy

Alors que septembre est traditionnellement un mois dynamique en matière d’immobilier, la rentrée a été calme ! Après un 1er semestre record en matière de ventes immobilières, la demande de crédit s’est considérablement ralentie. En cause : l’attentisme des acquéreurs face aux mesures annoncées par le gouvernement en matière de logement. De nombreuses banques, peu habituées à une baisse de la demande et dans l’objectif de maintenir une activité soutenue, ont donc concédé ce mois-ci, comme le mois précédent, des baisses de taux ! Vous souhaitez acheter un appartement à Saint-Georges-de-Didonne ? Renseignez-vous sur les conditions de crédit : vous serez peut-être surpris !
«Après un été plutôt calme, sans aucun mouvement ou presque sur les taux des crédits immobiliers, le mois de septembre marque le retour des baisses pour la première fois depuis une dizaine de mois», explique Maël Bernier, porte-parole de Meilleurtaux.com.

Des marges bancaires plus favorables qu’à la fin de l’hiver
Comme nous l’expliquions le mois dernier, les OAT qui servent de référence aux taux des crédits immobiliers aux particuliers restent stables et inférieurs à 0,80%. Dans ce contexte, les taux des crédits immobiliers étaient assurés de rester à des niveaux très bas et pouvaient même baisser. « C’est donc exactement ce que nous avons observé en cette rentrée, les banques pouvant sans rogner leur marge consentir à quelques efforts», complète-t-elle.

Des baisses pour la première fois depuis des mois
Si les barèmes reçus sont en baisse dans un gros tiers des établissements bancaires, cela n’est pas encore très visible dans les taux moyens, mais cela démontre en revanche une volonté très nette des banques de ne pas mettre un frein à leur conquête de dossiers en crédit immobilier ; le mois de septembre et le début de l’automne leur permettant de clôturer leur année de production de crédits. «Nous savons que septembre et le début du mois d’octobre sont les mois où les banques finalisent leurs objectifs, car les demandes déposées à cette date conduiront à un financement en décembre, conclut Maël Bernier. Il s’agit donc pour elles de ne pas rater ce créneau.»

O.D. / Bazikpress © 3dpixs.com

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée