L'immobilier à Royan
23 déc

Votre agence immobilière de Royan fait le point sur la délégation d’assurance !

36©-JPC-PROD-copy

À l’heure où les différentes parties sont entendues par les membres du Conseil Constitutionnel pour faire valoir leurs arguments et obtenir une réponse sur la possibilité de changer d’assurance emprunteur tous les ans à date anniversaire, Meilleurtaux.com a réalisé un sondage sur les connaissances par les emprunteurs de ce produit. Votre agence immobilière de Royan vous en dit plus sur la manière dont les Français gèrent leur assurance emprunteur.

Les petites villes et les petits revenus moins bien lotis
Si 2 emprunteurs sur 10 pensent ne pas avoir d’assurance sur leur crédit ou ne s’en souviennent pas, sans réelle surprise, les différences entre les territoires sont, sur le sujet de l’assurance du crédit, encore une fois notables, car plus les emprunteurs habitent dans des petites villes, moins ils choisissent une autre assurance que celle de leur banque. Ainsi, la proportion de ceux qui ont opté pour une assurance alternative est de 22 % en région parisienne, 15 % en province et seulement 9 % pour les villes comprises entre 2 000 et 20 000 habitants. « Ces chiffres sont très parlants sur ce qui se passe réellement lors de la signature d’un crédit immobilier ; en effet, dans les petites villes où la concurrence est moins importante en raison d’une moindre densité bancaire, les emprunteurs exercent peu leur possibilité de choix et aboutissent presque tous à signer leur assurance emprunteur avec la banque », explique Maël Bernier, porte-parole de Meilleurtaux.com.

Un certain flou sur le coût de l’assurance emprunteur
Concernant le coût mensuel de l’assurance emprunteur, ils sont un tiers des sondés à ne pas connaître le montant dont ils s’acquittent tous les mois et ce chiffre est encore un peu plus mauvais quand on pose la question sur le taux de l’assurance, puisque près de la moitié (49 %) ne le connaissent pas, même à peu près. « Malgré les nombreux articles publiés dans la presse sur ce sujet, la méconnaissance des détenteurs d’un crédit immobilier sur ce que coûte en euros l’assurance tous les mois est réelle et encore plus quand il s’agit d’exprimer ce coût en pourcentage du crédit », remarque Hervé Hatt, Président de Meilleurtaux.com.

Rappelons que l’assurance emprunteur coûte très cher et que faire jouer la concurrence permet de faire de sérieuses économies.

O.D. / Bazikpress © JPC-PROD

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée