L'immobilier à Royan
28 août

Vendez avant d’acheter votre maison à Vaux-sur-Mer !

AdobeStock_201066388

La rentrée approche. Les vacances d’été ne seront plus qu’un souvenir. Alors est-ce le bon moment pour vendre votre maison à Vaux-sur-Mer ? Traditionnellement, après une accalmie durant l’été, le marché repart à l’automne avant de fléchir à nouveau en hiver, mais qu’en est-il cette année ? Comment les notaires voient-ils les prochains mois ? Immonot.com publie tous les deux mois la tendance du marché immobilier. Sa dernière tendance issue d’une enquête nationale, réalisée fin mai 2018 auprès d’études notariales réparties sur toute la France et décryptée par le Professeur Bernard Thion pour Immonot.com, prévoit un rythme de croisière sans à-coups, tant au niveau des prix que des transactions. Si le marché laissait craindre quelques accélérations en début d’année, les excès semblent écartés…

« En mai, le climat des affaires se replie pour le cinquième mois consécutif tout en demeurant à un niveau relativement élevé », relève l’Insee. Pour l’emploi, alors que le niveau reste bon, un léger fléchissement apparaît. A priori, il n’y a donc pas de réel motif d’inquiétude sur le plan de la conjoncture économique, d’autant que le secteur du bâtiment continue à bien se porter. Cependant, s’ajoutent à la fois la baisse de popularité de notre président et les grèves à répétition de la SNCF et de la compagnie Air France. Cette apparente rupture avec le climat quelque peu euphorique du deuxième semestre 2017 n’est probablement pas étrangère à un alourdissement du climat sur le marché immobilier. »

81 % des notaires interrogés considèrent qu’il y a lieu de vendre un bien en premier avant d’en acquérir un autre, 19 % demeurant d’un avis contraire. D’une part, ces positions beaucoup plus tranchées accompagnent un retournement de tendance sur les prix dans certaines villes tests de l’arc atlantique, comme Nantes et surtout Bordeaux qui faisait figure jusque-là de témoin idéal de la bonne santé de l’immobilier. D’autre part, elles témoignent d’une conjoncture plus délicate, tant sur le plan économique que politique.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée