L'immobilier à Royan
26 Mar

Vous avez un produit à vendre à Royan : confiez votre projet à un professionnel !

Vous envisagez de mettre un bien à vendre à Royan ? Vous cherchez à devenir propriétaire dans la principale ville de la Côte de Beauté, appréciée notamment pour son sable fin et qui est est avant tout une des principales stations balnéaires de la côte atlantique française ? Dans le contexte de ralentissement immobilier généralisé actuel, rien ne remplace l’expertise d’une agence immobilière implantée localement.

Acteur de terrain, l’agent immobilier connaît parfaitement les prix du marché et les délais de vente. Il peut vous aider à déterminer un prix objectif, qu’il s’agisse de budgéter au mieux votre projet d’acquisition ou d’établir une évaluation de votre bien.

Vous achetez ? Après avoir établi un véritable diagnostic de vos desiderata et de votre budget, il saura vous contacter dès qu’une affaire se présente. Et vous aider à définir la stratégie la plus adaptée à votre situation.  Vous vendez ? Tenu au courant en temps réel des dernières transactions effectuées dans votre secteur géographique, il saura vous conseiller et fixer le juste prix de votre logement en tenant compte de la réalité du marché.

Dans tous les cas, gardez à l’esprit que les volumes de ventes sont en baisse. Les prix ? À Royan, ils gagnent 2,2% sur un an pour les appartements à 2 895 euros le mètre carré et augmentent de 2 % sur la même période pour les maisons à 230 000 euros. Ces chiffres indicatifs sur l’ensemble du département doivent être affinés à la fois par les spécificités locales de Royan et par les caractéristiques propres à votre logement. Reste qu’ils ont le mérite de donner la tendance.

Et dans le contexte actuel de ralentissement généralisé de l’immobilier, il est primordial pour concrétiser une vente dans des délais raisonnables de ne pas surévaluer votre bien.  Le risque encouru par les propriétaires gourmands ? Garder leurs produits sur les bras. Devoir revoir leurs prétentions à la baisse au bout de quelques mois. Et dans des proportions beaucoup plus importantes que s’ils avaient écouté d’emblée la voie de la raison… exprimée par leur agent immobilier.

P.B-BazikPress@goodluz-Fotolia.com

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée