L'immobilier à Royan
7 Oct

Votre agence immobilière de Vaux-sur-Mer revient sur les avantages de l’APL accession !

Depuis le 1er février 2018, l’APL accession, dispositif d’aide à l’achat pour les ménages modestes, a disparu, ou presque… Sa suppression n’a pas de sens économiquement, car elle maintient les locataires dans le dispositif de l’APL location. Chaque année environ 35 000 personnes devenaient propriétaires grâce à l’APL accession. Avec la quasi-suppression du dispositif, on peut estimer que ce sont autant de ménages restés locataires en 2018, avec un coût 3 fois plus élevé pour l’État.

Alors que s’est ouvert le congrès HLM et les discussions sur le budget 2020, un collectif de professionnels de l’immobilier et de représentants des propriétaires s’est alliés pour réclamer d’une seule voix le rétablissement de l’APL accession. Votre agence immobilière de Vaux-sur-Mer revient sur ce dispositif qui a fait ses preuves et permis à de nombreux ménages de devenir propriétaires !

Un dispositif d’aide jugé par tous aussi efficace que relativement peu couteux
Le montant moyen de l’APL accession versé est de 155 € par mois, sur la durée du prêt qui peut atteindre 25 ans, compte tenu de l’allongement des durées de crédit notamment chez les ménages modestes. L’APL location représente en moyenne un montant supérieur, 260 € par mois, sur toute la durée de la location, qui peut aller jusqu’à 50 ans au moins pour un ménage de 35 ans.

« Supprimer l’APL accession contraint certains ménages à rester locataires et donc à bénéficier encore de l’APL location, 3 fois plus couteuse pour l’État», explique Damien Hereng, président de la Fédération française des constructeurs de maisons individuelles.

L’APL accession un dispositif qui a fait ses preuves
L’APL accession, cette aide personnalisée au logement accordée sous conditions de ressources aux emprunteurs qui deviennent propriétaires via un Prêt conventionné (PC) ou un Prêt Accession Sociale (PAS), créé en 1977, est un dispositif qui a fait ses preuves et permis à de nombreux ménages de devenir propriétaires.

« Accéder à la propriété est une priorité pour la plupart des Français. C’est la fois un projet de vie et un moyen de préparer sa retraite. Il est essentiel de pouvoir accompagner les ménages modestes pour qui devenir propriétaire peut-être un véritable parcours du combattant », analyse Christophe Demerson, président de l’Union nationale des propriétaires immobiliers (Unpi).

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée