L'immobilier à Royan
30 Juil

Les prix des maisons à Vaux-sur-Mer repartent à la hausse !

Vous avez une maison à vendre à Vaux-sur-Mer ? C’est la surprise post-confinement : alors qu’il y a un mois et demi, les acheteurs anticipaient une baisse des prix de l’ordre de 10% dès la remise en marche du marché, il n’en est rien. Si entre le 17 mars et le 11 mai, les perceptions des prix des vendeurs et acheteurs divergeaient fortement, ce gouffre s’est rapidement refermé. Ainsi, poussés par l’envie de reprendre immédiatement leur projet immobilier, les candidats à l’achat n’ont pas attendu un hypothétique recul des tarifs de la pierre pour se lancer.

Le marché repart en avant sur les mêmes bases tarifaires qu’avant la crise du coronavirus. Ce retour à la normale témoigne encore une fois de la confiance retrouvée des particuliers. Conséquence, contrairement aux attentes, les prix sont orientés à la hausse. Et ce, dans tout l’Hexagone. Si Paris et les dix plus grandes villes de France font toujours la course en tête (+0,4% en un mois), les zones rurales, d’habitude moins sujettes aux variations, les talonnent de près (+0,3%).

La prudence s’impose toutefois …
Impressionnant, ce rebond du marché tant en termes de volume de transactions que d’évolution des prix doit cependant être regardé avec prudence. Il est légitime de s’interroger quant au développement de la situation économique une fois levés les filets de sécurité mis en place au plus fort de la crise du Covid-19. De fait, de nombreuses entreprises annoncent d’ores et déjà des plans sociaux alors que les prêts garantis par l’État et le chômage partiel sont toujours d’actualité. La Banque de France elle-même ne cache pas sa préoccupation quant aux contrecoups de ce choc sans précédent. Selon ses dernières projections publiées courant juin, le taux de chômage dans l’Hexagone pourrait rapidement augmenter dans les trimestres à venir pour atteindre la barre des 11,5% à la mi-2021, soit environ 1 million de chômeurs en plus.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée